Skip to content

Déesses de l’Olympe

mars 29, 2009
Nataliya Dobrynska au lancer de poids Vs Anne Hathaway au lancer de Magnifique

Nataliya Dobrynska au lancer de poids Vs Anne Hathaway au lancer de Magnifique

Décidément, les choix artistiques de Lancôme pour la promotion de sa nouvelle fragrance me laissent perplexe et je ne suis pas la seule. Je n’ai pas encore humé Magnifique mais je constate qu’outre nous parfumer, il permet aussi de se travailler le muscle dit du « coucou » : celui du dessous du bras, dont la fâcheuse tendance à s’affaisser avec le temps et la gravité ne t’aura pas échappé (faire coucou devant la glace pour vérifier). La gentille momie Anne Hathaway nous montre ici le mouvement à reproduire avec le flacon. Vous m’en ferez 3 séries quotidiennes de 20, merci.

De grâce, rendez-moi Isabella R. qui me donnait à l’époque des envies de cheveux courts et l’impatience de grandir, pour tendre à cette vérité de femme vivante, incarnée et habitée.

Isabella Rossellini me manque

Isabella Rossellini me manque

Publicités
25 commentaires leave one →
  1. mars 29, 2009 1:55

    Pour inaugurer ce nouvel environnement tout beau, je dirais qu’on est passé de la main sur la gueule à la main sous le cou. Des bonnes joues d’Isabella à la maigreur de cette Anne-là, le cache-misère se déplace. Lu dans le Elle cette semaine : un nouveau produit miracle pour celles qui redoutent davantage l’affaissement que les rides (j’avoue que je vais aller voir ça de plus près). Faut donc croire que chez Lancôme ils ont bien compris cette angoisse et depuis belle lurette, parfums ou pas. Notons le haut du bras bizarrement retouché de la nouvelle égérie. Plus de cou, plus de bras, limite quelques côtes pour soutenir le buste… Oui, la féminité d’Isabella est toujours plus vendeuse.

  2. bullesdinfos permalink
    mars 29, 2009 3:55

    J’ose pas vérifier mon muscle du coucou tiens… préfère pas.

    Sinon y’a pas photo, comme tu l’as gentiment rappelé, je préfère Isabella, c’était autre chose… La photo de Trésor est vraiment sublime et puis c’était une vraie femme non ?
    Le pire ? Il y a des jeunes femmes bien plus emblématiques aujourd’hui pour incarner Lancôme que cette post ado d’Anne. Je n’ai rien de particulier contre elle mais elle non plus n’a rien de particulier ;-)

    Joli décorum Bonnie :-)

  3. mars 30, 2009 7:56

    Mais pourquoi n’ai je pas remarqué que Lancôme avait sorti une nouvelle fragrance ?! Ah ben peut être parceque les égéries attirent bcp moins le regard, même sur les affiche taille XXL dans la rue… Je me souviens qu’à l’époque de Trésor, j’avais été tellement hypnotisée par Isabella que je m’étais mise au parfum ;-)! (oui je sais Trésor à 15 ans c’est dur… no comment, on mettra ça sur le compte de l’adolescence…)

  4. mars 30, 2009 8:23

    @ Higgins : t’as remarqué aussi, comme son bras et son buste sont étrangement acérés… Entre Photoshop et le mini-haltère, pas de risque d’affaissement mais pas très envie de s’approcher d’elle, non plus…

    @ Bulles : ça me dérange pourtant de tomber encore dans le « c’était mieux avant » – ça me fait ressembler à ma mère… Mais quand même. J’imagine qu’il est + facile de se projeter sur une Isabella qui est si « particulière », elle. Je ne sais pas si tu as remarqué, mais j’ai l’impression que les mises en scènes à l’époque étaient plus réalistes (notamment chez Lancôme qui était pour moi la marque des jeunes femmes aisées mais actives, Clarins en plus glamour) et ado, je m’y projetais plus facilement que sur l’image d’une poupée de cire 2D qui tient son flacon en arme de poing.
    Concernant le choix d’Hathaway, je continue à penser qu’il s’agit pê d’une stratégie globale, pour l’export que sais-je… A sa décharge, elle a une fraîcheur qui va bien avec la marque. Mais question charisme… hum.

    @ C. : parfaitement d’accord avec toi. C’est aussi pour ça que je ne l’ai pas encore senti, car il est sorti depuis quelques mois maintenant. Mais cette campagne n’avait suscité aucun désir, aucun fantasme d’identification, aucune curiosité. Je n’ai remarqué que la gym à la bouteille, pour cette nouvelle salve de pub dans la rue. Une réussite, c’est dire. Concernant Trésor, tu as vu comme la campagne avec Winslet est un parfait copié-collé de l’original ? Ouais ouais, je sais je suis jamais contente.

  5. mars 30, 2009 8:31

    ouais ! complètement d’accord et très bon parallèle entre le lancer de Magnifique et le lancé de poids! Un peu spéciale cette mise en scène…
    Quand à Anne Hattaway, Elle m’évoque rien du tout, je la trouve complètement insipide et sans relief, et y en a pas beaucoup des comme ça qui « sentent » RIEN. Pourquoi l’avoir choisie ? C’était juste après le Diable s’habille en Prada (dans lequel elle est bien dans son rôle : INSIPIDE) ils ont dû croire que sa possible notoriété serait une aubaine pour eux, mais une égérie ça se choisit un peu mieux que diable!
    Isabella c’est autre chose qu’Anne Hattaway ! Pourquoi pas Sophie Davant pendant qu’on y est!

    Sinon, joli renouveau ma foi! très sympa l’architecture de ton blog!

  6. mars 30, 2009 9:04

    @ Eve : Je viens de me rendre compte que nous avons eu exactement la même réaction sur le blog de Garance… Je me dis que c’est peut-être ça, la modernité modesque à visage humain, en fait. Merci pour les nouveaux habits du blog :)

  7. bullesdinfos permalink
    mars 30, 2009 9:12

    Je ne pense pas qu’il s’agisse de « c’était mieux avant » mais là ça crève les yeux que c’est insipide.
    Et puis oui on vieillit et désolée mais moi Anne elle ne m’évoque rien, c’est pas de l’anti-jeunisme à la con, c’est juste que j’ai du mal à m’identifier à une nana qui doit avoir à tout casser 23 ans… plus possible c’est comme ça j’y peux rien !

  8. mars 30, 2009 9:55

    Ah Ah ! Ouais on a dû poster en même temps ! quelle osmose mentale!

  9. mars 30, 2009 10:11

    J’avais complètement oublié la campagne avec Kate!! C’est dire… quoi qu’elle a quand même un peu plus de charisme que miss Hattaway ! C’est vrai que c’était du tout pareil que la précédente (campagne) avec Isabella R en tout cas.. Mais où sont passés les créatifs ?!

  10. mars 30, 2009 10:33

    Ce qui est drôle, c’est de voir l’unanimité générale sur l’absence de charisme de la petite Anne… Soit ils ont sorti leur truc sans faire d’étude avant (étonnant) soit on n’est pas dans la cible (mais je ne savais pas que Lancôme s’était repositionné)

    @ Bulles : je réfléchis (oui !) et je me dis « à qui je m’identifie en ce moment ? » et effectivement, c’est quand même dans les femmes Clarins que je me retrouve le mieux…

  11. mars 30, 2009 11:06

    ça doit être le blob dans lequel se trouve englué mon cerveau en ce moment, mais moi cette pub elle ne me choque pas, pas plus que celle avec la sublima Isabella. « Autres temps, autres mœurs » comme dirait l’ancêtre, la coupe garçon et le sourire ravageur d’une Isabella ont cédé le pas au bras brindille et à la mine bovine d’une Anne qui, si mes souvenirs sont bons, portait beau l’uniforme Chanel dans « Le Diable… ».
    Ma mère se serait damnée pour ressembler à Isabella, moi je me damnerais pour une petite veste en tweed (fait froid en ce moment, vous ne trouvez pas ?).

  12. mars 30, 2009 11:57

    Ben alors la mère Minos ? ça veut dire que tu es si blasée par l’époque que ça te fait ni chaud ni froid (enfin plutôt froid quand même) de voir une Anne vide de substance à la place d’une Isabella ravageuse ??
    Je n’ai pas vu Le Diable…, juste compris qu’elle y était souvent comparée à Audrey Hepburn pour le côté brune jouvencelle qui découvre la life… Et d’ailleurs à choisir un vestiaire culte, entre Chanel et Givenchy, je préfèrerais Givenchy façon Sabrina je crois…

  13. mars 30, 2009 12:33

    ah ah c’est bien vu! Avant même de commencer à lire le texte, j’ai vu le rapprochement des 2 photos, et j’ai ri. Oui on ne le dit jamais assez, le vrai danger de l’âge qui guette, ce n’est pas l’affaissement du seins, mais la flasquitude du dessous de bras. Chirurgien, qu’attendez-vous pour nous proposer l’implant de silicone ?

  14. mars 30, 2009 12:37

    ah, j’oubliais, à peine effleurai-je la trentaine qu’une amie me révéla la vérité quand au test du crayon: ce n’est pas, je colle un crayon sous les seins et je regarde s’il tombe. Non, c’est je colle un crayon sous les seins, je lève les bras, et je regarde si le crayon ne tombe toujours pas. (Heureusement, il nous restera toujours les soutifs chantal thomas). Il va de soi qu’avec les grosses chaleurs indiennes, en ce qui me concerne, je ne tente même pas, dès fois que le crayon resterait collé du seul effet de la transpiration

  15. mars 30, 2009 12:41

    Bon, je sais qu’il faudrait mieux lire tous les commentaires avant de répondre mais une chose, du coup j’ai mieux regardé les traits de la demoiselle (que je ne sais pas qui c’est mais vous m’excuserez, j’habite loin et je suis décalée): je lui ressemblerai, même un peu insipide comme ça, ça ne me ferait pas crier d’effroi en découvrant ma tête dans le mirroir le matin.

  16. bullesdinfos permalink
    mars 30, 2009 12:43

    Mais Bombay Magic il doit tomber le crayon ou pas ? Attends mais moi je peux pas coincer un crayon sous mes seins d’ailleurs…

    Bonnie : la femme Clarins c’est pas Renée machin ex top des eighties ? ou Sophie Duez j’ai un trou là ? En tout cas sur les crèmes minceur, c’est pas possible que je m’identifie hein…

  17. mars 30, 2009 12:56

    @ Bombay : ah non non, on ne dit pas qu’elle est vilaine, la donzelle. On dit juste qu’elle n’a pas ce mélange de réalité fantasmée (ou fantasme réaliste) d’une Isabella. La photo est trafiquée au-delà du réel, la pose est ridicule, résultat : je n’ai pas envie de faire mon aquagym avec 2 Magnifiques à chaque main.

    @ Bulles : la femme Clarins, y en a plusieurs je crois, ça dépend de l’âge. Oui, c’est bien Renée Simonsen, je crois qu’il y a aussi Heather ex Noah… Pour les crèmes minceur, je ne m’identifie pas non plus (sinon, je ne jetterais même pas un oeil sur la pub) mais je préfère leurs visuels à ceux qui te montrent un postérieur parfait avec une cible laser verte dessus et le tube de crème en métaphore de l’arme de destruction massive.

  18. mars 30, 2009 12:58

    Sophie Duez, c’est Nuxe, oui.

  19. mars 30, 2009 7:47

    Comme d’habitude j’arrive après la bataille… A mon avis la petite Anne aurait plus de charisme sans photoshop. Je dis pas qu’elle en aurait beaucoup, mais photoshop c’est quand meme vachement tue-charisme. Imaginez les joues d’Isabella photoshopées: moins de charisme, moins de vrai, moins d’Isabella.

  20. mars 30, 2009 8:50

    @ L’Armadio : oui, très vrai ! ça me fait dire que Photoshop, c’est la chirurgie esthétique de la photo : plus tu cherches la jeunesse et la perfection, moins tu ressembles à quelque chose. D’humain, je veux dire.

  21. mars 31, 2009 8:18

    1 jour plus tard, Eve a compris le terme : « Muscle du coucou ».
    En rentrant chez moi hier soir je me disais en repensant à ton article : « Il faudrait que je me muscle le muscle du coucou ».
    Pourquoi le muscle du coucou? Peut être un rapport avec l’oiseau.
    Mais l’oiseau ça n’a pas de bras.
    Des fois ils vont inventer des trucs…
    Et puis finalement elle a compris.
    Bref.

  22. mars 31, 2009 8:56

    Tu ne dis pas si t’as fait coucou à ton miroir hier soir :-)

  23. avril 1, 2009 9:56

    suis d’accord, moi aussi j’adorais isabella rosselini et les pubs étaient belles non ? (bon, c’était aussi la bonne époque de peter lindbergh). anne, elle est franchement… franchement… trop mignonne, pas de charme, elle est trop lisse, trop photoshopée… marre de toutes ces filles archi photoshopées, j’en ai marre de la perfection sur papier… c’est vrai que les pubs de clarins sont plus « vivantes ». mais dites moi si je me trompe, mais il me semble « qu’avant », les pubs étaient plus marquantes, les filles étaient plus femmes, là, ça change à chaque saison et on s’y perd à voir kiera et les autres…. est-ce qu’on devient vieille à dire que c’était mieux avant ?? dites moi que non please…

  24. avril 2, 2009 12:26

    @ airuos : je le pensais aussi, que ma critique facile n’était pê que l’expression d’une nostalgie du temps qui passe, en gros je deviens comme ma mère-y a plus de saison-c’était mieux avant…

    Mais, s’il y a bien une différence objective entre hier et aujourd’hui, c’est l’usage de Photoshop. Il n’y a plus aucune profondeur de champ dans ces photos, elles sont comme pré-mâchées, je ne peux pas m’empêcher de penser à l’usine Tricatel dans l’Aile ou la Cuisse de Zidi (bonjour la référence) : nourriture aseptisée, industrielle, inodore, sans saveur. Ce n’est pas tant la perfection qui me gêne car pour moi, Isabella représentait déjà une forme de perfection et le débat n’est pas tant « Utilisons de vrais modèles comme chez Dove ! – qui appelle aussitôt la réponse « ouais mais moi, les vrais modèles ne me font pas tripper »…

    Il y a eu une campagne récente pour Chantelle je crois, Stephanie Seymour shootée par Lindbergh, belles photos mais vite consommées à mon goût, en tous cas pas cette trace, cette signature laissée par les photos évoquées sur ton blog. J’ai l’impression que le succès des street style sur les blogs vient justement de ces postures réalistes, des gens beaux certes, mais avec une grâce dynamique, une énergie de vie perceptible. Dont les magazines s’emparent désormais (cf la série mode masculine du dernier Elle) !

    Anne H. a ce côté jouvencelle, jeune première, mais cette candeur reste désespérement lisse, vide d’âme… Un produit, au sens industriel du terme. Une Audrey Hepburn dans le même registre avait toute jeune déjà une vraie densité.

    J’ai l’impression qu’au final, tout cela n’est que le reflet du business qui ronge l’art comme de la mauvaise rouille et ça me ramène au regard de Wharol, le visionnaire.

    Lancôme-Lindbergh-Zidi-Wharol : c’tte boucle !!

Trackbacks

  1. Clive Owen, roi de l’hypnose « BULLES D’INFOS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :